Aménagement des berges de Seine à Bezons: un projet inquiétant

Article dans la lettre N°72 du Cadeb – Septembre 2017

grimpereau-des-jardins

Publicités

Visite de l’Ile fleurie le 5 Janvier 2017

visite-ile-fleurie7

Sur l’invitation du CD95 et son équipe « techniciens forêt » nous avons fait la semaine dernière une visite de l’Ile Fleurie dans sa partie Bezons.

visite-ile-fleurie6-les-bords

 Le CD confirme vouloir profiter des travaux d’Eole sur l’Ile pour procéder à des réaménagements, à savoir l’élimination des espèces végétales invasives (robinier essentiellement) et la réouverture de certaines parties. Les travaux (qui pour rappel nécessitent le déclassement de l’EBC), ne commenceront qu’après la fin des travaux d’Eole, période pendant laquelle l’accès à l’Ile sera fermé.

visite-ile-fleurie11-le-pont-qui-sera-double

Un important nettoyage du chemin existant a déjà été réalisé et le bout de l’Ile auparavant difficilement accessible peut maintenant être rejoint assez facilement à pied (toujours via le pont de Chatou puis le chemin d’accès menant au golf).

 

 visite-ile-fleurie10-espace-interressant-pour-animation-nature

Il ne s’agissait pas d’une visite liée à la concertation sur le réaménagement, dont les grandes lignes sont largement décidées par nos interlocuteurs. Mais d’une visite d’accompagnement de ce réaménagement.

 Le CD envisage l’ouverture de l’accès de l’Ile au public, soit par visites nature organisées, soit pour des scolaires soit par des associations. Sans budget et avec des moyens limités, nos interlocuteurs sont preneurs d’idées et d’actions de valorisation et proposent aux associations de participer à cette ouverture et à l’utilisation de l’Ile (sur sa partie 95). 

Le moyen d’y accéder, non pas par Bezons mais par Chatou et Rueil, fait que les associations de Chatou Carrières Nanterre être également intéressées par la proposition.

Quelques belles observations malgré un temps frais mais ensoleillé  , nous avons aperçu le Grand Cormoran en train de pêcher, un couple de Canard colvert sur  la Seine. Un groupe de mésanges à longues queues posées à plusieurs reprises dans les buissons, et une belle observation d’un Faucon crécerelle en haut d’un arbre emmitouflé dans son plumage .Le martin pêcheur a été  vu  par les techniciens en arrivant sur le bout de l’ile. Au retour nous avons entendu, le pic épeiche tambourinant puis le cri d’un pic vert.

Réunion EOLE du 22 Novembre 2016

Quelques éléments sur la réunion Eole qui a eu lieu en mairie de Bezons.

La SNCF a présenté les grandes lignes du projet Eole et la traversée de la Seine entre Bezons et Nanterre. Rien de neuf par rapport à ce qui nous a déjà été présenté. 

Le sujet de la passerelle a été abordé. SNCF indique qu’ils se sont adressés aux différentes instances locales et régionales pour le financement, sans réponses positives. 

Ils vont affiner le coût au fur et à mesure du lancement des AO, ils le communiqueront à leurs interlocuteurs « officiels » (mairies, CD, ..) pas aux associations!. (Bezons-Environnement a déploré le mépris pour la société civile.)

La deadline pour la décision de faire la passerelle est entre le premier et le deuxième trimestre 2017. Tout le monde semble d’accord sur son intérêt. 

Nous avons indiqué que les associations avaient fait un courrier et aussi que le CD92 nous renvoyait au projet alternatif. 

 Le CD95 , propriétaire et gestionnaire de l’Ile Fleurie, a présenté le projet de réaménagement de l’ile. Il est initié à la faveur des travaux menés par Eole et du déclassement de certaines zones de l’Ile pour les travaux : 

– rouvrir les milieux et défricher certaines parcelles et supprimer les espèces invasives (milieu non entretenu depuis de nombreuses années). Potentiellement rouvrir à la fréquentation publique. 

Il s’agit globalement de la partie à l’est du Pont des Anglais jusqu’à l’extrémité où se trouve l’édicule vestige du barrage à aiguilles.

Il est nécessaire de déclasser l’espace boisé classé qui ne permet pas d’intervenir sur les boisements ou de défricher.

Pour la connaissance des milieux faune flore, le CD se base sur une étude menée par l’ONF en 2011 , il n’y a rien eu d’autre. 

 Les travaux Eole nécessitent le déclassement d’environ 0.8 ha, (qui aurait pu être réversible une fois les travaux terminés), les travaux du CD environ 3ha.

Les zones déclassées devraient cependant rester Espace Naturel Sensible et malgré des demandes de défrichement à venir, ils annoncent qu’il n’y aura pas déboisement massif. 

Le déclassement de l’EBC nécessite la révision simplifiée du PLU de Bezons, qui sera menée par la ville pour SNCF et le conseil départemental.

En parallèle l’autorité environnementale instruit le dossier. Une enquête publique aurait lieu au premier trimestre 2017. 

 Une concertation est ouverte (depuis le 14 novembre, sic!) via cette réunion et une exposition en mairie. On peut s’exprimer ia un registre est disponible sur place ou envoyer un mail à contact@rer-eole.fr. 

 L’interlocuteur du CD95 a mentionne *un comité de suivi, sans que rien de plus ne soit défini pour le moment. 

Nous avons donc notifié notre souhait d’en faire partie.